Warning: session_start(): open(/home/clients/2931f1784ea2beabed4a6165d4be758c/tmp/sess_4b755693b1fde921af421ec8bd74fa4e, O_RDWR) failed: Disk quota exceeded (122) in /home/clients/2931f1784ea2beabed4a6165d4be758c/adoCom/wp-content/plugins/wp-miniaudioplayer/miniAudioPlayer.php on line 234
Volvo Ocean Race 2017 - La flotte de la Volvo Ocean Race met le cap sur Hong KongAdonnante.com – Surfez sur l'Actualité Voile Sportive – Course au Large – America's Cup – Voile Légère | Surfez sur l'actualité voile sportive

La flotte de la Volvo Ocean Race met le cap sur Hong Kong

  • Aerial,Start,Helicopter,Leg 4,Melbourne,2017-18,port, host city,Team Sun Hung Kai/Scallywag,Kind of picture,Melbourne-Guangzhou
    © Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race
  • 2017-18, Leg 4, MAPFRE, Melbourne, Melbourne-Guangzhou, host city, port, start
    © Jesus Renedo/Volvo Ocean Race
  • Fleet,Aerial,Start,Helicopter,Leg 4,Melbourne,2017-18,port, host city,Kind of picture,Melbourne-Guangzhou
    © Ainhoa Sanchez/Volvo Ocean Race
  • Start,Leg 4,Melbourne,Dongfeng,2017-18,port, host city,Team Brunel,Melbourne-Guangzhou
    © Jesus Renedo/Volvo Ocean Race

Le départ de la quatrième étape de la Volvo Ocean Race a été donné mardi à 14:15 à Melbourne (04:15 en France). Emmenés par le leader au général, MAPFRE, les sept VO65 se sont élancés pour une nouvelle longue étape vers Hong Kong (6000 milles) où ils sont attendus aux alentours du 20 janvier.

 

Pour les premiers arrivés à Melbourne, au petit matin du jour de Noël, l’escale australienne aura duré huit jours, tandis que l’équipage néerlandais d’AkzoNobel, septième de la troisième étape, n’aura bénéficié que de cinq petits jours de repos avant de repartir ce mardi pour la quatrième étape de la Volvo Ocean Race à destination de Hong Kong. Un répit bien court après un océan Indien jugé par tous particulièrement éprouvant, surtout que le règlement n’autorisait que deux membres des équipes techniques à intervenir sur le bateau avant de reprendre la mer pour 6000 milles nautiques d’un parcours comprenant nombre d’inconnues pour la plupart des équipages, car très peu fréquenté en conditions de course.

Des équipages qui, en Australie, ont connu une rotation inédite depuis le coup d’envoi de cette 13e Volvo Ocean Race, avec pas moins de 19 changements dans six équipes, prévus pour certains, improvisés pour des raisons médicales ou familiales pour d’autres. Seuls les Espagnols de MAPFRE, vainqueurs des deux dernières étapes au Cap et à Melbourne, n’ont procédé à aucune modification, preuve de la confiance qui anime l’équipage mené par Xabi Fernandez. Ailleurs, certains partent avec un nouveau navigateur (Franck Cammas sur Dongfeng Race Team, Libby Greenhalgh sur Team Sun Hung Kai/Scallywag, Brian Thompspon sur Turn the Tide on Plastic), tandis que Vestas 11th Hour Racing a même changé de skipper, Mark Towill ayant succédé le temps d’une étape à Charlie Enright.

Ils sont en tout 64, dont 17 femmes – 9 sur six bateaux, 10 sur Turn the Tide on Plastic, sans oublier les 7 « on board reporters » -, à s’être élancés ce lendemain de Premier de l’An, avec d’entrée des conditions toniques, puisqu’une brise d’ouest d’environ 25 nœuds les attendait à la sortie de Port Phillip Bay et c’est justement Vestas 11th Hour Racing qui menait les débats au moment d’entrer dans le Détroit de Bass, talonné par MAPFRE et Team Brunel. Auparavant, MAPFRE avait signé le meilleur départ, au contraire de son dauphin au classement général, Dongfeng Race Team, contraint de faire un tour de pénalité sur lui-même et parti du coup en queue de peloton avant de peu à peu recoller à la tête de flotte.

La suite du programme ? Une étape qui s’annonce une nouvelle fois très intense, notamment d’un point de vue stratégique, avec des conditions météo changeantes dans la Mer de Corail le long des côtes Est de l’Australie, le passage à l’est des îles Salomon, un Pot-au-Noir à traverser dans le sens sud-nord avant un long bord cap au nord-ouest vers Hong Kong où les premiers sont attendus aux alentours des 20-21 janvier. « Cette étape s’annonce très difficile et il va y avoir beaucoup d’options », prédisait Xabi Fernandez, le skipper de MAPFRE, au moment de quitter le quai à Melbourne, tandis que l’Australien Phil Harmer, l’un des équipiers de Vestas 11th Hour Racing, ajoutait : « Cela va encore être une course serrée, au contact. Il y aura en permanence quelqu’un à côté de toi ». Bref, de la vraie et pure régate, comme depuis le départ d’Alicante…

Source

Volvo Ocean Race

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent


Warning: session_write_close(): open(/home/clients/2931f1784ea2beabed4a6165d4be758c/tmp/sess_4b755693b1fde921af421ec8bd74fa4e, O_RDWR) failed: Disk quota exceeded (122) in /home/clients/2931f1784ea2beabed4a6165d4be758c/adoCom/wp-content/plugins/wp-miniaudioplayer/miniAudioPlayer.php on line 274

Warning: session_write_close(): Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/home/clients/2931f1784ea2beabed4a6165d4be758c/tmp) in /home/clients/2931f1784ea2beabed4a6165d4be758c/adoCom/wp-content/plugins/wp-miniaudioplayer/miniAudioPlayer.php on line 274