23 skippers au départ de la Golden Globe Race 2018

© Christophe Favreau

La Golden Globe Race 2018 partira des Sables d’Olonne le dimanche 1er juillet 2018. L’événement marque le 50ème anniversaire de la course du Golden Globe du Sunday Times en 1968/9, date à laquelle les concurrents pouvaient partir des ports du nord de la France ou du Royaume-Uni entre le 1er juin et le 31 octobre. Neuf aventuriers avaient pris le départ incluant les Français Bernard Moitessier et Loïc Fourgeron. Mais un seul d’entre eux est parvenu à bon port – Robin Knox-Johnston et son yacht Suhaili. Moitessier, naviguant sur le bateau le plus grand et le plus rapide, Joshua, aurait pu gagner (il a passé le Cap Horn 17 jours derrière le Suhaili) mais au lieu de chasser Knox-Johnston dans l’Atlantique, Moitessier a tourné vers l’est pour commencer une deuxième circumnavigation – ” pour sauver mon âme” a-t-il dit.

23 skippers quasiment prêts pour le départ – 6 autres dans l’espoir de trouver un bateau et un sponsor à temps

A 6 mois du départ, la France compte cinq partants et demeure la nation la plus représentée. Deux nouveaux skippers ont annoncé leur participation, un autre fait son retour après avoir pris sa retraite, contre cinq skippers qui se sont retirés de la course.
Les nouveaux visages sont Ertan Beskardes, un ressortissant britannique né en Turquie qui a acheté un Rustler 36, le Commandant Abhilash Tomy, KC (38 ans) d’Inde qui a construit une réplique du Suhaili et Tapio Lehtinen (59 ans) de Finlande qui naviguera sur un Benello Gaia 36 de Sparkman & Stephens. La liste des engagés compte également un retour bienvenu de l’italien Francesco Cappelletti avec son Endurance 35.
Ceux qui se sont retirés pour des raisons personnelles ou financières sont Izabel Pimentel du Brésil, l’agriculteur britannique Ian Reid, deux Français, Lionel Régnier qui assiste désormais son compatriote Jean-Luc Van Den Heede, et Arsène Ledertheil, ainsi que le concurrent suisse Nérée Cornuz.
Le constructeur australien Mike Smith n’a tout simplement pas eu le temps de construire sa réplique du Suhaili de Sir Robin Knox-Johnston en 1968/9 et a maintenant décidé de reporter sa participation à la prochaine GGR en 2022.
Don McIntyre, le président de la course, a déclaré: «Plus le départ est proche, plus les pressions financières et personnelles augmentent, et il est inévitable que certains participants abandonnent. 23 skippers sont néanmoins déjà sur le pont pour être prêts pour le départ aux Sables d’Olonne le 1er juillet prochain. Cela laisse également 7 places disponibles pour les retardataires. Étant donné qu’il ne reste que six mois, ce sera une tâche difficile pour certains qui doivent acheter un bateau et le remonter, puis terminer leur voyage d’essai de 2 000 milles. Le temps nous dira combien de ceux-ci arriveront au but. ”
Le 6 décembre, une première rencontre des skippers et des organisateurs a eu lieu aux Sables d’Olonne. Au programme, session de travail et première conférence de presse. Le lendemain, les skippers ont découvert les installations portuaires des Sables d’Olonne.
Yannick MOREAU, Président Les Sables d’Olonne Agglomération a déclaré : « Je suis heureux d’accueillir 14 des 23 skippers de la Golden Globe Race en préambule du Salon Nautic pour leur première réunion de travail et leur premier rendez-vous avec la presse. Les 12 nationalités présentes sur 14 soulignent la portée internationale de l’évènement. Ces 2 jours passés sur le littoral marque une première immersion sablaise avant le grand départ. C’est la seule opportunité de les avoir quasiment tous réunis aux Sables d’Olonne avant le 16 juin et le départ du 1er juillet.».

PROGRAMME DU DEPART

14 juin : défilé nautique pour les 50 ans du Suhaili à Falmouth

Le programme de la GGR débute par le rassemblement de la flotte de la Golden Globe 2018 à Falmouth au Royaume-Uni du 11 au 14 juin pour célébrer le 50e anniversaire du départ de Sir Robin Knox-Johnston dans cette course depuis le port de Cornish en 1968. La flotte GGR rejoindra des centaines d’autres voiliers attendus de France et du Royaume-Uni à Falmouth Harbour avec un salut à Sir Robin. Joshua, le célèbre Gipsy Moth IV de Sir Francis Chichester (le premier à avoir effectué une circumnavigation solo en 1966-1976 menant à la course Sunday Times) et la Lively Lady de Sir Alec Rose, qui suivait la route de Chichester en 1967/8 seront également au rendez-vous.

14 juin : course caritative SITraN Challenge de Falmouth aux Sables d’Olonne

Immédiatement après le défilé de voile, les milliers de spectateurs attendus à Falmouth pour cette célébration auront le plaisir de voir la flotte de la Golden Globe Race s’affronter pour la première fois dans la course de charité SITraN Challenge de Falmouth aux Sables d Olonne. SITraN (Institut Sheffield pour la neuroscience translationnelle) est l’organisme de bienfaisance choisi pour la GGR et l’un des principaux centres de recherche dans le monde sur la maladie des motoneurones, la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson.
Voir www.Sitran.org
Richard Gates, Town Manager de la ville de Falmouth, a déclaré: « Falmouth a hâte de reconnaître l’importante réalisation de Sir Robin Knox-Johnston il y a 50 ans, en partenariat avec le Royal Cornwall Yacht Club et la Golden Globe Race. La parade nautique du Suhaili promet d’être un grand festival de 3 jours sur et hors de l’eau. »
16 juin – 1er juillet : Ouverture au public du Village GGR aux Sables d’Olonne
La flotte GGR arrivera aux Sables d’Olonne à l’issue de la course caritative SITraN Challenge de Falmouth le samedi 16 juin, date à laquelle le GGR Village ouvrira ses portes au public jusqu’au départ de la course le dimanche 1er juillet.
Des temps forts, des animations et l’accès aux pontons, durant toute la durée de l’ouverture du village, seront proposés au public.
.

1er juillet : Départ des Sables d’Olonne

Symboliquement, le départ de la Golden Globe Race 2018 sera donné à partir d’une ligne marquée par Suhaili et Joshua, yachts historiques de l’épreuve avec Sir Robin Knox-Johnston tirant un coup de canon depuis le pont du Suhaili. Cet événement devrait attirer des milliers de passionnés qui acclameront les skippers à terre le long du chenal, mais aussi en mer à bord des bateaux privés.
Yannick MOREAU, Président Les Sables d’Olonne Agglomération a déclaré : « La ferveur populaire, typiquement sablaise, pour la course au large sera au rendez-vous pour acclamer comme il se doit les aventuriers qui défileront dans le chenal pour s’élancer dans cette grande aventure humaine ».

Source

Céline Trommenschlager

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 8 décembre 2017

Matossé sous: Course au Large, Golden Globe

Vues: 457

Tags: , , ,

Sous le vent

Au vent