Nouvelle victoire russe pour la 13ème édition de Dragon Saint-Tropez

© DR

Il n’y aura finalement pas eu de revanche, ni de belle pour l’épreuve des Dragon à Saint-Tropez 2016. Lors du premier jour de régate, mercredi 12 octobre, le comité de course dirigé par Yves Leglise a eu raison de pousser jusqu’à quatre courses ! Car en définitive, sur les quatre jours de courses prévues, ce fut la seule qui permit d’établir un classement. C’est ce qu’affirmait également le vainqueur de l’épreuve, Dmitry Samokhin originaire de Moscou. Malgré ce seul bémol, les concurrents sont très satisfaits de leur séjour et comptent bien revenir pour la prestigieuse Gold Cup l’année prochaine qui rassemblera plus de 80 Dragon à Saint-Tropez et les meilleures équipes internationales !! Après quatre courses très disputées le premier jour, mercredi 12 octobre, c’est à nouveau un Dragon aux couleurs de russie (le vainqueur 2015 : Vasiliy Senatorov) ; le RUS 76 MELODY NELSON barré par Dmitry Samokhin avec Andrey Kirilyur et Aleksey Bushuer qui l’emporte devant le Dragon FRA 401 COURRIER DES SAINTS barré par Gery Trentesaux avec Eric Brezellec et Gwen Chapalain et le GER 1140 SMAUG avec Nicola Friesen, Vincent Hoesch, Michael Lipp. Lors de la remise des prix, un tirage au sort a également permis à trois concurrents de recevoir un coffret KUBIK, le seul écrin rotatif recommandé et choisi par les plus grandes marques horlogères suisses!

Une frustration mais pas de désolation

Après deux journées annulées jeudi et vendredi, samedi, ce fut le calme après la tempête ! Une ultime journée où le vent s’est manifesté juste trop tard pour établir une course. Pourtant le comité de course avait tout tenté pour effectuer une cinquième course avec même deux départs amorcés ; une course vers 11h qui a dû être annulée face au manque d’air et une seconde qui s’est soldée par un « black flag », un mauvais départ sur la ligne…

Quand la brise fut venue, hélas, il était trop tard car les instructions de course étaient claires « plus de départ après 13h30 ». Les concurrents sont donc rentrés à la voile, direction le club house de la Société Nautique de Saint-Tropez où la remise des prix et les fameuses crêpes du Traiteur Pouzadoux allaient vite faire oublier cette petite frustration… D’autant que sur la course lancée samedi avant d’être annulée, l’équipage russe de Dmitry avait à nouveau pris la tête du groupe et face à ses points durant les premières manches (3 fois 1er et une course 3ème), ce vainqueur est incontestable. Pour les autres, le classement aurait pu être modifié car selon les instructions, « une course pourra être retirée si 5 courses ou plus ont été validées » A cette condition, le favori de cette épreuve, le grand vainqueur de la Gold Cup 2016, l’équipe suisse SOPHIE RACING avec Hugo Stenbeck, Martin Westerdhal et Bernardo Freitas aurait alors pu éliminer leur course de disqualifié après une mauvaise manœuvre lors d’un départ mercredi et arriver peut-être second…
Quoiqu’il en soit, pas mal de ces concurrents vont se retrouver bientôt pour d’autres courses avec en France la Drag’s Cup à cazaux Lac du 29 aoctobre au 1er novembre, l’Armistice Cup du 11 au 13 novembre à Cannes avant de rejoindre pour certains Cascais au Portugal pour les Winter series Dragon au mois de novembre et décembre et/ou la Coupe d’hiver des Dragon à Cannes…

De grands noms de la Voile

Lors de chaque rendez-vous de la classe des Dragon, on retrouve de grands marins professionnels internationaux. A noter parmi la flotte, des coureurs olympiques ou des compétiteurs de renoms dans différentes disciplines voile comme le suedois Martin Westerdahl, le portuguais Berbardo Freitas (vainqueurs de l’actuel Gold Cup), l’allemand Vincent Hoesch, plusieurs fois vainqueur de la série (et 3ème ici), l’anglais et incontournable de la classe Martin Payne, Klaus Diederichs, la championne Gavia Wilkinson-Cox, le multi médaillé et victorieux, Bruno Jourdren sans oublier les français Gwen Chapalain qui accompagnait un nouveau venu dans cette classe et qui termine second, : Géry Trentesaux, un marin très polyvalent, participant de plusieurs course au large en solitaire comme la route du Rhum, Solitaire du Figaro, etc et vainqueur de plusieurs courses dont la Rolex Fastnet Race en 2015, de la Commodore’s Cup… ! On en oublie surement mais tous ces champions avouent aimer cette série anciennement olympique au charme fou et qui leur permet de se mesurer en temps réel avec le même bateau et donc les mêmes conditions !
Tous ont répondu déjà présents à l’appel de la Gold Cup en octobre 2017, une épreuve aussi historique que grandiose. A la demande de l’international Dragon Classe, ce championnat sera organisé par la Société Nautique de Saint-Tropez !

Source

Chloé de Brouwer

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 17 octobre 2016

Matossé sous: Dragon, Monotypie

Vues: 3935

Tags: , , ,

Sous le vent