Le Nacra 17 suisse est prêt pour la finale

© Juerg Kaufmann

Nathalie Brugger et Matias Bühler (Nacra 17) se sont brillamment qualifiés pour la Medal Race demain, mardi 16 août. Ils sont sixièmes du classement général, dans une flotte de vingt bateaux. La course finale, regroupant les dix meilleurs régatiers dans leur classe respective, compte double. Le 470 féminin, masculin et le 49er ont encore trois manches qualificatives à courir avant d’atteindre la MR.

Les navigateurs suisses signent de belles performances aux Jeux Olympiques de Rio : le 470 féminin (Fahrni/Siegenthaler 12èmes), masculin (Brauchli/Hausser 8èmes), et le 49er (Schneiter/Cujean, 18èmes) doivent encore disputer trois manches demain, pour espérer se qualifier pour la Medal Race. Sixième du général, le catamaran mixte Nacra 17 est quant à lui déjà sélectionné pour la MR, mardi 16 août à 18:00, heure suisse. Cette manche finale compte double, et ouvre le jeu pour le classement final. Le duo Bühler/Brugger est à huit points du podium.

« Il va falloir être très agressif demain, c’est la seule possibilité pour ramener une médaille », estime le barreur Matias Bühler. « Et un peu chanceux aussi, car tout n’est plus entre nos mains. »

 

« Nous avions des super sensations à bord lors de la dernière journée qualificative dimanche, nous allions vite, c’est positif pour demain ! Nous allons tout donner », ajoute la fribourgeoise Nathalie Brugger, qui participe à ses troisièmes Jeux Olympiques. Après deux participations en Laser Radial, elle s’associe pour la première fois à Matias sur le catamaran mixte Nacra 17, qui fait son entrée dans les JO cette année.

Les 470 auraient dû terminer leurs trois manches qualificatives aujourd’hui. Le vent s’est posé tardivement dans la baie de Guanabara, puis est monté trop fort. Ils devront donc naviguer demain pendant leur jour de réserve. Les filles Linda Fahrni et Maja Siegenthaler, qui visaient une sélection dans la Medal Race pour leurs premiers jeux, se rapprochent de leur objectif. Elles sont douzièmes, à quatre points du TOP 10.

« Pour entrer dans la MR, il va tout d’abord falloir que l’on prenne du plaisir demain, sans trop réfléchir au classement, et qu’on ait bien-sûr un peu de chance », explique Linda Fahrni. « On va essayer de naviguer simplement, sans prendre trop de risques. C’est très motivant de se rapprocher de la MR ! »

Le 470 masculin a été très régulier depuis le début de la compétition, se maintenant dans le TOP 10. Seizièmes des Jeux de Londres, Yannick Brauchli et Romuald Hausser visent ici à Rio un résultat final dans le TOP 8, synonyme de diplôme Olympique.

« Nous sommes là où nous voulions être dans le classement, cela se passe plutôt bien pour nous jusqu’ici », raconte Yannick Brauchli. « Mais je sais que nous pouvons faire encore mieux ! »

Le jeune duo 49er Cujean/Schneiter a signé de belles manches montrant un potentiel réjouissant pour leurs premiers jeux. Ils sont 18èmes après neuf manches.

« Nous sommes contents de ces bonnes manches, cela fait plaisir ! On n’a aucun complexe, il faut qu’on tire au mieux notre épingle du jeu ces prochains jours », raconte le barreur Sébastien Schneiter. L’aventure est terminée pour le véliplanchiste suisse, Mateo Sanz Lanz. La première semaine de régate s’est tenue dans des airs plutôt soutenus, qui n’avantageaient pas notre athlète léger. Il termine Quatorzième de ses premiers Jeux.

Source

Maxcomm Communication

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Les vidéos associées : 49er

Les vidéos associées : Finn

Les vidéos associées : Laser

Les vidéos associées : RS:X