Nathalie Brugger et Matias Bühler en tête des Nacra 17

© Juerg Kaufmann

Nathalie Brugger et Matias Bühler ont fait une magnifique entrée en matière à Rio de Janeiro : ils sont en tête de la classe Nacra 17, le catamaran mixte, après les deux premières manches de la compétition courues mercredi 10 août. A égalité de points avec les anglais, ils ont su tirer le meilleur du plan d’eau compliqué dans la baie de Guanabara, dans des conditions légères et très variables.

La fribourgeoise Nathalie Brugger et son équipier Matias Bühler (C.V. Estavayer / Gstaad Y.C) sont en tête après la première journée de régates dans la catégorie Nacra 17, le catamaran mixte. Vainqueur de la première manche et septième de la deuxième, dans une flotte de 20 bateaux, c’est de bonne augure pour la suite de la régate. Les compétitions de voile se tiennent sur quatre jours qualificatifs, avant la finale pour les dix meilleurs (programme complet par classe ci-dessous).

« Cela fait du bien, mais nous savons qu’il reste encore un long chemin à parcourir », confie le barreur Matias Bühler. « C’était une journée difficile, il fallait garder les yeux ouverts et toujours chercher des nouvelles options. Il faut maintenant que nous nous vidions la tête, pour nous préparer aux prochaines manches de demain, jeudi. »

Le duo naviguait devant le fameux Pain de Sucre, une zone de navigation très compliquée. Deux manches ont été courues dans 4-9 noeuds, la troisième n’a pu être lancée car la nuit tombait.

« Nous n’avions jamais rencontré ces conditions là, malgré les nombreux jours d’entrainement ici », ajoute Nathalie Brugger, qui participe à ses troisièmes Jeux Olympiques. Les premiers en Nacra 17 après deux jeux en Laser Radial ; le catamaran fait son entrée cette année dans les classes Olympiques. « Les vents étaient très variables en force et en direction. Il fallait beaucoup improviser, garder les yeux ouverts. Je suis super contente ! C’est bon pour la confiance, mais il ne faut pas se mettre de pression, il faudra commencer chaque jour avec la tête froide. »

Les 470 ont également commencé la compétition aujourd’hui : Yannick Brauchli et Romuald Hausser sont septièmes du général (11, 4) alors que Linda Fahrni et Maja Siegenthaler sont onzièmes (9, 15).

« C’était une première journée solide pour nous », raconte Romuald Hausser. « Cela bougeait beaucoup, il ne fallait rien lâcher jusqu’à la fin car tout pouvait arriver. C’était dur pour les nerfs ! Ces JO sont comme une échelle à monter : il ne faut pas rater de marche et cela paiera sur la durée. »

 

« Nous avons fait des bonnes choses aujourd’hui, mais avons beaucoup de points à améliorer », poursuit Maja Siegenthaler. « Il faut naviguer plus simple, prendre moins de risques et rester sur la décision tactique qui a été prise ! Cela finit par payer. Nous sommes très fatiguées, et allons sans aucun doute très bien dormir ce soir! »

Source

Maxcomm Communication

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : 49er

Les vidéos associées : Finn

Les vidéos associées : Laser

Les vidéos associées : RS:X