Sailing Arabia – The Tour : J-30

© Lloyd Images

Alors que la Volvo Ocean Race s’apprête à quitter Abu Dhabi le 14 janvier, le Sultanat d’Oman se prépare à prendre le relais, le 12 février prochain, de l’activité Voile dans la région du Golfe avec le Sailing Arabia-The Tour 2012, organisé par Oman Sail.

Né en 2008, Oman Sail a pris un essor exceptionnel en 3 ans. C’est maintenant près de 160 personnes qui travaillent et s’entraînenent au sein de cette structure gouvernementale totalement dédiée à l’éducation des jeunes et au renouveau maritime de ce vaste pays dont les liens avec la mer remontent à l’antiquité mésopotamienne.

Les activités d’Oman Sail sont multiples et principalement concentrées sur le territoire national avec des écoles de voile qui ont initié en 3 ans plus de 7 000 jeunes.

Des centres de formation ouverts aux plus âgés ont été mis en place pour former des jeunes adultes sélectionnés qui commencent à se faire remarquer sur les circuits locaux et internationaux en dériveur, catamaran de sport, Extrême 40, M34 et bientôt MOD.

Très impliqué dans le Tour de France à la voile 2010 et 2011, terminant chacune de ces deux éditions à une remarquée 5ème place, Oman Sail a souhaité amener le concept du Tour de France à la voile dans le golfe Persique. De là est né en février 2011, le Sailing Arabia – The Tour, un tour d’Arabie entre pays de la zone GCC *. Cette première édition avait été remportée par Bertrand Pacé, qui sera quelques mois plus tard le vainqueur du TFV 2011.

Fort du succès sportif mais aussi marketing et commercial du premier Sailing Arabia plébicité par des partenaires locaux prestigieux, Oman Sail reconduit le SATT cette année, en espérant en faire une classique annuelle de la région.

Pour David Graham, le directeur général d’Oman Sail, les objectifs du SATT sont multiples : 1) – Offrir aux Etats du Golfe une opportunité de développer des synergies commerciales et sportives, 2) – créer un support de communication pour faire mieux connaître les immenses richesses touristiques du Sultanat d’Oman auprès de différents publics et enfin 3) – offrir une alternative aux courreurs étrangers pour venir s’entraîner à Oman pendant la période hivernale dans des conditions météo idéales. Un message reçu 5/5 par le vainqueur de la première édition, Bertrand Pacé.

Bertrand : « Je suis vraiment très heureux de revenir sur le Tour d’Arabie. Au delà de la victoire de l’an passé, j’en garde un excellent souvenir, tant au niveau de l’organisation que de l’accueil formidable que nous avons eu dans tous les pays visités. Le niveau s’annonce encore plus élevé cette année et il faudra batailler ferme si on veut garder notre titre. C’est également une grande fierté d’avoir été choisi par le Qatar pour mener leur bateau, et nous ferons le maximum pour leur offrir la victoire.
* GCC : Gulf Cooperation Council (Conseil de coopération du Golfe) composé de l’Arabie Saoudite, de Bahreïn, de Oman ainsi que du Qatar, des Émirats Arabes Unis et du Koweit.

[tubepress video=”n8CrhVWrMIk”]

Le bateau : Le monotype Farr 30

Le SATT est disputé sur Farr 30 depuis sa première édition en 2011. Cette classe monotype a été celle du Tour de France à la voile jusqu’à l’édition 2010 incluse. Depuis 2011, le M34 a remplacé le Farr 30 comme bateau officiel du Tour. Le rachat par des pays du Golfe, et notamment par Oman et Oman Sail, d’un certain nombre de Farr 30 donne une nouvelle vie à ces voiliers de compétition.
Les Concurrents : Une dizaine d’équipages attendus – Liste définitive annoncée dans les prochains jours.
1 – Royal Navy of Oman (Oman) – Skipper : TBC
2 – Renaissance (Oman) – Skipper : Ahmed Al Mamari, équipage à 90% omanais
3 – Commercial Bank (Qatar) – Skipper : Bertand Pacé
4 – BAE Systems(Oman) – Skipper : Cédric Pouligny, équipage mixte Français/Omanais
5 – Bank Muscat, Al Thuraya (Oman) – Skipper : Dee Caffari, équipage 100% féminin
6 – Bahrëin : Confirmé. Equipage à préciser
7 – The Wave, Muscat (Oman) – Skipper : Mohsin Busaidi, équipage 100% omansais
8 – Zein Telecom (Kuwait) – Skipper : Robin Elsy, équipage de jeunes anglais et de membres de la British Keelboat Academy
9 – Courrier Dunkerque (France) – Skipper : Daniel Souben, équipage 100% français
10 – Dubaï : TBC
L’agenda
– Arrivés des concurrents le 9 février à Bahrëin (inscriptions, contrôles, conférence de presse etc…)
– Début des épreuves du SATT 2012 : dimanche 12 février à Bahrëin.
– Fin du SATT 2012 : lundi 27 février à Oman.
Le parcours
– 6 étapes off shore entre Bahrëin (Manama) – Qatar (Doha) – EAU (Abu Dhabi) – Ras Al Khaimah – Oman (Musandam) – Oman (Mussanah/Dibba) – Oman (Mascate).
– 4 In Port : Qatar, Abu Dhabi, Ras Al Khamah, Dibba/Mussanah.
– Distance parcourue : 875 milles – soit 1 408 kms
– 15 jours de course off shore et in shore
***
Les Français dans l’épreuve : 19 Français engagés sur le SATT 12
o Bertrand Pacé, skipper de Commercial Bank Group (Qatar), vainqueur du TFV 2010 et 2011 et du SATT 2011. Bertrand arrive avec quelques solides équipiers tricolores : Gildas MORVAN, Clément SALZES, Yann RIGAL, Julien FALXA, Alexandre VIEL (à confirmer).
o Cédric Pouligny, skipper de BAE Systems. Skipper de l’équipage omanais du Tour de France à la voile 2011 (5ème – 2 victoires d’étape). Il aura à son bord ses anciens équipiers sur TFV 2011, dont les Français Alexandre Pallu de la Barrière, Gérald Véniard, Nicolas Bérenger pour encadrer les marins omanais.
o Daniel Souben, skipper de Courrier Dunkerque, 2ème du TFV 2011** qui amène avec lui ses principaux équipiers du Tour : Nicolas Pauchet, Erwan Le Roux, Antoine Carpentier, Guillaume Berenger, Bertrand Castelnérac, Vincent Vandekerkhove. Un équipage 100% tricolore.
o Christine Briand, tacticienne et Claire Pruvot, barreuse/régleuse sur le bateau féminin Al Thuraya. A noter que la plus bretonne des Anglaises, Sam Davies, sera également à bord.

Source

Anne Massot

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent