Dorsale 0 – Dépression 1

Entré dans l’Océan Pacifique il y a un peu plus de 24h maintenant, le trimaran de course tente de se rapprocher le plus rapidement possible du dernier cap de ce record autour du monde à la voile en équipage. Passés non loin des côtes de l’ile du sud de la Nouvelle Zélande, Dona Bertarelli, Yann Guichard et les douze membres d’équipage en ont enfin fini avec cette dorsale et sont maintenant dans une dépression avec un vent d’Ouest de 30 noeuds. Le compteur de vitesse devrait commencer à grimper à bord tout comme la houle mythique des mers du sud qui devrait faire ses premières apparitions. Une seconde dépression qui est en train de se creuser à l’Est de la première sera déterminante pour choisir la bonne route à prendre dans le Pacifique.

Côté vie à bord, il reste encore un peu plus de la moitié de la route à parcourir pour les 14 marins qui au bout de 22 jours de mer commencent à perdre la notion du temps et doivent jongler avec tous les fuseaux horaires, comme le raconte Dona Bertarelli dans son message envoyé du bord.

Jour 22 – 16h00 GMT

  • 205,6 milles de retard sur Banque Populaire V
  • Distance parcourue depuis le départ : 14 416,3 milles
  • Vitesse moyenne sur 24 heures : 25,5 nœuds
  • Distance parcourue sur les dernières 24 heures : 613 milles

Quelle heure est-il ?

Ne me demandez pas quelle heure il est, je ne peux pas vous répondre. Ou pire encore, à quel moment de la journée nous sommes.

A bord nous fonctionnons en heure TU (Temps Universel) qui est -1h par rapport à chez nous – en Suisse ou en France. Est-ce une aide ? Pas vraiment, cela porte encore plus à confusion !

Pour vous donner une idée, le jour se lève à 18h30 alors qu’il fait nuit a 13h. Mieux encore. Le repas de midi est servi à 4h du matin et le diner à midi. Cela vous donne la mesure de la chose ? Mais ce n’est pas fini. Tous ces horaires se décalent tous les jours de 1h30 !

Alors je mange quand on me dit de manger, sans me poser trop de questions, mais il est vrai qu’aujourd’hui au réveil, la paëlla n’est pas bien passée au petit déjeuner.

Les choses vont encore se compliquer dans 2 jours, lorsque nous vivrons 2 fois la même journée. Et oui, nous passerons l’antiméridien juste après la Nouvelle Zélande.

C’est-à-dire que lorsqu’il sera le 15 décembre à minuit, la seconde d’après on sera le 14 décembre à minuit. C’est fou mais c’est aussi grâce à ceci que Phileas Fogg, pensant avoir perdu son pari, a eu l’heureuse surprise une fois de retour à terre d’avoir réussi le tour du monde en moins de 80 jours !​

Source

Spindrift racing

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Records

Les vidéos associées : Trophée Jules Verne