Premier jour à bout de souffle

© DR

La pluie des derniers jours a laissé place dès mercredi 14 octobre 2015 à un beau soleil ! Une bonne chose pour les 94 concurrents à bord des 31 voiliers en lice de cette 12ème édition de Dragon Saint-Tropez. Même si le vent s’est fait attendre pour la première journée de compétition des Dragon à Saint-Tropez, deux courses ont été validées au premier jour et c’est provisoirement le Dragon russe EVEN BETTER avec Vasily Senatorov qui devance de quelques points le voilier anglais BEAR de Mike Budd et le voilier suisse HAZBIN avec Adrian Friend. La Favorite, vainqueur de l’édition 2014, Gavia Wilkinson-Cox sur JERBOA se tient juste derrière et compte bien retrouver sa place de leader à Saint-Tropez ! Aujourd’hui, jeudi 15 octobre, à l’inverse de la « pétole » de la veille, c’est un mistral frais avoisinant les vingt nœuds qui permet au comité de course de lancer une à trois courses dans des conditions beaucoup plus musclées. De belles batailles entre les sportifs dragonistes venus de treize pays, à suivre dans le Golfe de Saint-Tropez jusqu’au samedi 17 octobre inclus !

Compétition et plaisir pour les Russes venus en nombre

La flotte des Dragon est internationale et cette année encore 13 nationalités sont présentes à Saint-Tropez dont 9 français, 6 russes, 4 anglais, 2 estoniens, 2 suisses, 1 turque, 1 australien, 1 belge, 1 portugais, 1 norvégien, 1 allemand, 1 espagnol, 1 finlandais.

Sur trente Dragon battant pavillon Russe dans le monde, il y en a six à Saint-Tropez ! Ce qui les séduit ? C’est bien sûr le beau site de Saint-Tropez, mais ils avouent aussi aimer cette épreuve car elle reste intimiste ! Il n’y a pas trop de voiliers en lice (30 à 50 max).

Par rapport à d’autres compétitions avec trop d’enjeux ou avec trop de compétiteurs, ici les dragonistes de l’est peuvent se défier tout en s’amusant « il y a du “Fight et du Fun » affirment-ils.

A noter que les russes et autres dragonistes éloignés ont au moins deux voiliers, un en Russie pour l’entrainement (la plupart naviguent à St Pétersbourg) et un en France pour les compétitions…

L’anecdote :

Alors que la régate avait déjà commencé, le propriétaire d’un des Dragon est arrivé en hélicoptère en dernière minute pour participer à bord de son Dragon à la régate. Le semi-rigide avec le Jury est venu le récupérer à quai pour l’amener à bord de son voilier entre deux courses.

Source

Chloé de Brouwer

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 15 octobre 2015

Matossé sous: Dragon, Monotypie

Vues: 1400

Tags: , , ,

Sous le vent