Place au Dragon à Saint-Tropez

© Christophe Launay / sealaunay.com

Après les Voiles de Saint-Tropez où la diversité des voiliers modernes et classiques fait le spectacle, c’est au tour d’un joli monotype de série, ancienne classe olympique de revenir sur Saint-Tropez, et ce, pour la 12ème année. Le Dragon est certes un voilier plus petit que ceux que l’on croise lors des Voiles mais ce bateau est loin d’être modeste. C’est le « voilier roi », un voilier historique, racé et très technique !

Depuis 2004, venus de différents pays du monde, les marins, plus ou moins aguerris, se disputent le championnat des Dragon à Saint-Tropez au mois d’octobre.

Pour l’heure, vingt-six unités de treize nationalités sont inscrites à l’épreuve avec à bord, trois équipiers. Les meilleurs de la série vont donc à nouveau se mesurer sur le plan d’eau tropézien pendant quatre jours de régate du 14 au 17 octobre inclus. A noter que cette compétition est classée « grade 2 » par l’international Dragon Association (IDA). Une belle compétition à suivre dans le Golfe de Saint-Tropez avant la remise des prix fixée samedi 17 octobre à 16h30.

UN PETIT QUILLARD ELEGANT ET SPORTIF

Né en 1928 en Scandinavie sur des plans du Norvégien Johan Anker, le Dragon, tout en bois à l’époque, a très tôt séduit les amateurs de voile comme certaines personnalités du gotha international. Il est même devenu série olympique de 1948 à 1972. Exigent et sensible aux réglages (avec 32 taquets), le quillard requiert trois à quatre équipiers attentifs à bord.

Même si aujourd’hui, les coques sont en polyester et en fibre de verre, les règles de construction demeurent strictes. Ce qui permet à toutes les unités « classique » et « moderne » de se mesurer en temps réel.

Source

Chloé de Brouwer

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 8 octobre 2015

Matossé sous: Dragon, Monotypie

Vues: 1702

Tags: , , ,

Sous le vent

Au vent