Guo Chuan a largué les amarres

© Jean-Marie Liot

Le navigateur chinois Guo Chuan et son équipage international composé de quatre grands marins et un media man sont partis hier pour tenter d’établir un nouveau record à la voile avec la traversée sans escale du passage du Nord Est de l’Océan Arctique. Le grand trimaran Qingdao China s’est élancé en franchissant la ligne de départ jeudi 03 septembre à 16h41 (heure locale), soit à 15h41 heure française.

Une cérémonie de départ a été organisée hier à 10 heures devant le ponton où le multi Qingdao China était amarrée à côté du célèbre brise-glace Lénine. Des représentants locaux dont Grigory Stratiy, Vice-gouverneur de la région de Mourmansk, ainsi que des représentants de Qingdao et les hommes de l’équipage étaient présents à cette cérémonie officielle.

Jeudi était une journée de commémoration en Chine pour marquer le 70ème anniversaire de la victoire et de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, Guo Chuan a tenu à exprimer ses sentiments de la manière suivante lors de cette cérémonie de départ. “Nous avons décidé il y a longtemps de nous lancer dans ce défi de l’extrême le 3 septembre, car notre spécialiste météo estimait que cette date nous offrirait les meilleures conditions de navigation. Mais prendre le départ lors d’une journée de souvenir aussi importante donne un autre sens à notre voyage. En tant que seul ambassadeur du mouvement pour La Paix et Le Sport, j’espère que notre record du monde transmettra un message de paix et de sport ! à encore plus de gens.”

Guo Chuan déclare qu’il estime qu’ils vont relever avec succès ce défi.

“Cela fait plus de deux ans que nous préparons ce projet, et aujourd’hui, on prend le départ. C’est un grand moment émotionnel pour moi. Je suis content que Qingdao China soit fin prêt, et que l’équipage soit également prêt à partir. Ayez confiance en nous ! Nous avons un très bon équipage de marins professionnels, et nous pouvons compter sur le soutien de nos partenaires et de nos amis. Nous sommes confiants et nous vous reverrons dans quelques semaines”.

Après la cérémonie de départ, Guo Chuan a fait ses adieux à sa famille sur le ponton et a rejoint son équipage pour relever ce défi de l’extrême dans l’océan Arctique. Une fanfare militaire russe a joué des marches lorsque tout le monde souhaitait ‘bon vent’ au trimaran qui s’éloignait doucement du ponton.

A 15h30 heure française (soit à 16h30 heure locale), Qingdao China est arrivé sur la zone de départ. Onze minutes plus tard à 15h41, le représentant du World Sailing Speed Record Council a officiellement enregistré l’heure de départ de Qingdao China. Qingdao China s’est peu à peu éloigné pour disparaître au-delà de l’horizon. L’équipage se sentait tellement heureux qu’il a fêté cela à bord du multi avec un peu de vodka.

A cause du vent fort prévu la nuit dernière, Qingdao China a modifié un peu sa route initialement prévue en descendant plus au sud afin de traverser le détroit de Matochkin entre la mer de Barents Sea et la mer de Kara. Ensuite, il mettra cap à l’est pour traverser la mer de Laptev, la mer de Novosibirsk et la mer de Chukchi, avant d’arriver dans le détroit de Bering.

Pour rappel, à côté du skipper Guo Chuan, on retrouve à bord de Qingdao China les Français, Jochen Krauth et Quentin Monegier, les Allemands, Boris Herrmann et Tim Bastian Frank (media man) et enfin, le Russe Sergei Nizovtsev. Ils espèrent établir un premier temps de référence sur cette route entre Mourmansk et le détroit de Bering par le passage du Nord-Est. Ce voyage de 3 300 milles nautiques devrait être bouclé en moins de deux semaines.

Source

Mer & Média

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Records