Le circuit GC32 en ordre de marche pour 2015

© Sander van der Borch / The Great Cup

La compétition sur les catamarans volants GC32 va franchir un nouvelle étape en 2015 avec moins 7 équipes s’affrontant sur un circuit européen à 5 étapes, mis en place par une nouvelle organisation et dirigé sur le plan sportif par des compétences de niveau mondial.

“ Maintenant que nous avons mis en place la classe et qu’elle se développe c’est le bon moment d’intégrer des équipes supplémentaires avec les compétences requises » déclare Laurent Lenne, l’entrepreneur français basé à Amsterdam à l’origine de la conception du GC32 et de son circuit.

“ Prenez l’organisation sportive: comme l’America’s Cup c’est une nouvelle manière de régater et vous avez besoin de stabilité pour garantir un bon niveau d’organisation de la compétition et assurer la sécurité. Si nous avons une organisation différente à chaque événement, avec 10 à 12 bateaux allant à 35 nœuds, nous aurons à l’évidence des problèmes de sécurité. C’est la raison pour laquelle nous essayons de cocher toutes les bonnes cases, de créer de la stabilité, de manière à ce que les nouveaux propriétaires quand ils nous rejoindront aient une bonne perception de ce qu’ils vont trouver dans le circuit.”

Pour diriger ce circuit nouvellement rebaptisé GC32 Racing Tour, un responsable de classe a été recruté en début d’année en la personne de Christian Peer, qui est à la tête de l’agence de marketing sportif autrichienne Evcom GmbH . Avant de prendre ces fonctions sur le circuit GC32 Christian Peer a été en charge des aspects télévisuels dans l’organisation de la 34éme America’s Cup, après avoir été également été impliqué dans la 33ème édition de la Coupe et la Louis Vuitton Cup 2010. Il a aussi été chef de projet pour les étapes autrichienne et à Miami du circuit RC44, et a travaillé pour de grands événements nautiques européens comme la Semaine de Kiel, ou la semaine du lac de Traunsee. Au delà de la voile son agence son agence est aussi impliquée dans le sponsoring sportif dans d’autres sports comme le handball, le hockey sur glace et le basket.

“ L’année dernière a montré tout le potentiel de la classe GC32, mais maintenant c’est à nous tous de franchir le palier suivant.Notre organisation de la classe pour les prochaines années comprend des experts de chaque domaine, que ce soit l’organisation sportive, les relations média et la production vidéo, tout en étant convaincus que la principale force de la classe sera les propriétaires.il n’y a aucun doute pour nous que nous atteindrons un niveau élevé d’organisation sportive sur l’eau, mais à terre nous voulons construire une nouvelle et différente famille pour les propriétaires et les passionnés de la voile à foils”.

La volonté du circuit GC32 Racing Tour est de se différencier clairement des autres circuits de catamarans comme les M32 ou le circuit Extreme Sailing Series.

En particulier régater dans un espace très restreint ne nous parait pas approprié pour des catamarans à très haute performance. Bien que des efforts seront faits pour avoir des marques de parcours très proches du rivage, les courses seront plus longues en mettant l’accent sur un niveau élevé de compétition.

David Campbell – James, un président de comité de course très expérimenté et ancien coureur olympique de Tornado, prendra en charge le comité de course.Campbell-James est fréquemment le président de comité de la classe 49er et dirige des championnats majeurs pour des séries importantes de voile légère Optimist, Cadet, Laser et planche RS; ainsi que des événements de match racing, notamment l’Argo Group Gold Cup.

“ Je suis très heureux d’être sollicité comme responsable du comité de course du nouveau circuit GC32 et je suis impatient de vivre cette grande année de compétition sur ces catamarans réellement spectaculaires » déclare Campbell-James.Il sera assisté de la française Anne Malledant-Vadré qui a dirigé le comité de course de Marseille One Design en septembre dernier.

De même le portugais Miguel Allen a été désigné comme responsable des empires ( i.e. juges sur l’eau ) du circuit GC32. Allen joue déjà ce rôle sur le circuit 52 Superseries et il est également membre du jury pour les RC44, pour l’Alpari World Tour et pour la Volvo Ocean Race. Mais, aspect essentiel, il a l’expérience de la compétition des catamarans à foil, ayant été l’un des empires de la 34ème America’s Cup à San Francisco.

Bien que les équipes sponsorisées soient présentes sur le circuit maintenant et le resteront dans le futur, la majorité des GC32 sont des bateaux de propriétaires. Dans ce cadre Christian Peer appréhende la classe comme étant à mi-chemin entre des classes comme les Melges 32 et RC44 et les circuits entièrement commerciaux comme le circuit Extrême Sailing Series. « Nous essayons de créer une grande famille dont les membres auront un grand plaisir à faire ce qu’ils aiment, offrant une belle plate-forme pour les sponsors, les médias, et l’entourage, emblématique de cette nouvelle manière de régater. Ce sont les propriétaires qui définiront notre voie mais nous garderons un œil sur l’aspect marketing des choses.Le but principal restant d’être une opération unique qui n’a pas forcément besoins de marques commerciales pour financer tous les événements de manière à garantir la pérennité du circuit.

A cette fin une association de classe GC32 a été mise en place pour garantir la prise en compte des intérêts des propriétaires. Son président est l’ancien coureur olympique suisse Flavio Marazzi, skipper du team Armin Strong. Marazzi « si les gens investissent dans un bateau ils veulent être impliqués – peut être qu’ils ne changeront rien- mais ils veulent être en capacité de le faire, que ce soit pour les dates ou les lieux d’événements, de manière à ce que tous les propriétaires soient d’accord.”

Marazzi anticipe le fait que les flottes locales de GC32 se développeront partout dans le monde ainsi que des circuits en Europe, aux USA, et en Australie pendant l’hiver dans l’hémisphère nord. Laurent Lenne approuve « courir sur son propre continent est ce que nous souhaitons, c’est une bonne chose pour les propriétaires qui ne veulent pas aller en Asie si ils n’y vivent pas, c’est trop loin et cela prend trop de temps ».

“ A cette date le circuit est en place pour l’Europe et notre projet est d’avoir un circuit allant aux USA, peut être à la fin de 2015. Après cela je pense que ce serait bien d’avoir un circuit en Australie et en Asie parce que nous ressentons de plus en plus de marques d’intérêts venant de cette région.”

Les étapes du circuit européen 2015 en Europe et les nouvelles équipes seront annoncées prochainement. Dans le même temps 3 GC32 s’entraineront aux USA et participeront aux régates de Miami et de Key West de la fin de novembre au début janvier.

Source

The Great Cup

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 28 octobre 2014

Matossé sous: GC32, Monotypie, The Great Cup

Vues: 1742

Tags: , , , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : GC32

Les vidéos associées : The Great Cup