Les Boulogne dans le match

Deux manches ont été disputées en cette troisième journée de régates autour de l’île de Saint Barthélémy. Les frères Boulogne, après de belles bagarres sur l’eau, sont ressortis vainqueurs du prix « RE-MAX ».

Les concurrents ont eu droit à une petite mise-en-bouche : ils se sont élancés dans la baie de Saint Jean sur un premier parcours d’échauffement, pour enchainer la deuxième manche tant attendue : le tour de l’île de Saint Barthélémy.

Un vent Est/Nord/Est de 15 nœuds a soufflé toute la journée. La houle, peu consistante, a permis aux concurrents d’atteindre de bonnes vitesses et d’exploiter leurs bateaux dans des conditions météorologiques très adaptées aux supports.

Les procédures pour le départ de la première régate ont été lancées aux alentours de 10h00, après un rappel général qui a obligé le comité à recaler la ligne. Les trois bouées étaient placées respectivement à la Pointe Milou, au niveau du Toc Vert et à Frégate.

Bundock/ Van Leeuwen (Guanahani 1) coupaient la ligne d’arrivée en premiers après une demi heure de navigation où ils ont su s’imposer en tant que leaders incontestés du début à la fin. Le duo Bundock/ Van Leeuwen a été toujours légèrement plus rapide que les autres: « La première régate a été fantastique » déclarait l’Australien « nous avons pris le meilleur départ et sommes restés en tête de flotte tout le long du parcours ». À la fin de cette première manche, ils avaient une avance très confortable par rapport aux frères Boulogne (ALLIANZ-St Barth Assurances 1) et Martin/Gate (ALLIANZ-St Barth Assurances 4), deuxièmes et troisième.

Emmanuel et Vincent Boulogne gagnaient en revanche le mythique tour de l’île. Emmanuel déclarait à son arrivée : « On avait décidé de ne pas prendre trop de risques pendant cette navigation. On s’est renseigné auprès des locaux. On était bien placés dès le début ». La régate s’entamait à la Pointe Milou. Les concurrents se sont par la suite dirigés vers l’Est de l’île, en direction des Grenadines, pour passer entre les îles Coco et Roche Roube. Les concurrents ont après viré plus loin à Saline et passé une marque à Gouverneur. Ils sont ensuite passés à côté des iles de Pain Sucre et des Baleines et dans la baie de Gustavia, au Bœuf et à la Réserve des Colombier pour arriver sur la ligne d’arrivée.

Le spectacle était garanti mais les concurrents n’ont pas pu en profiter à 100%, comme le souligne le Canadien Patrick Laroche, équipier de Anthony Boueilh (Filles des îles) : « Ici c’est le paradis…! Je n’ai pas trop pu admirer la beauté de l’île parce que j’étais trop occupé à bord. Les conditions n’étaient pas simples car le vent était variable ».

Au niveau sportif tout s’est joué à Saline. Cammas/Vandame , Bundock/Van Leeuwen , Martin/Gate et les frères Boulogne se démarquaient très vite du reste de la flotte. Les deux vainqueurs ayant eu une pression favorable à l’arrière au niveau de Saline, ont su profiter de l’opportunité qui s’était présentée : « On a fait quasiment tout le tour de l’île jusqu’à Gustavia à quatre et à l’entrée de Gustavia sur les quatre équipages, nous avons eu le plus de chance. On était décalés plus vers l’intérieur. Une risée nous a été favorable et on a réussi à s’échapper de cent mètres par rapport à tout le monde ».

Le NIKKI BEACH a accueilli les coureurs à l’issue des deux parcours et a organisé deux repas les pieds dans le sable, le midi et le soir. Les frères Boulogne ont été sacrés champions de la journée avec le prix « RE/MAX ».

Gustavo Caricote , responsable de RE/MAX Caraïbes, était présent à la soirée pour la remise des prix avec David VanderNoot, qui gère la filiale de « RE/MAX» à Saint Barthélémy depuis 7 ans. « Le bureau de Saint Barthélémy est l’un de mes favoris » affirmait Caricote « Je suis un très bon ami du responsable, David VanderNoot. Je ne navigue pas, je fait beaucoup de ski au Colorado mais je suis content de pouvoir soutenir un événement de ce type et de développer le sport dans l’île. ». L’agence immobilière internationale RE/MAX, fondée en 1973 à Denver, au Colorado est présente dans plus de 90 pays dans le monde.

Source

Gaia Coretti

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : F18