Conditions musclées pour la première journée des Extreme Sailing Series

‘Extrême’, ‘intense’, ‘limite’… tels sont les mots qui viennent à l’esprit à l’issue de cette première journée de course dans l’Act 7 des Extreme Sailing Series™ à Nice, en partenariat avec Land Rover. Le vent qui soufflait à plus de 25 noeuds en rafales avec une houle de deux mètres a malmené les huit catamarans Extreme 40 en compétition dans la Baie des Anges. Ces conditions n’étaient pas pour déplaire à l’équipe omanaise de Leigh McMillan sur The Wave, Muscat qui décroche quatre belles victoires aujourd’hui et s’installe confortablement en tête du classement général de l’étape niçoise. Mais ce sont surtout les Danois de SAP Extreme Sailing Team qui ont attiré l’attention ce jeudi, avec une figure de style dangeureuse, étraves plantées sous l’eau, à la limite du chavirage, qui a entraîné une avarie à bord et a mis fin à leur course.

Dans la troisième manche, SAP Extreme Sailing voulait “pousser un peu plus loin” comme l’avoue le régleur de grand-voile Pete Cumming… Un peu TROP loin, semble t’il. Lancé au portant à plus de 25 noeuds, le bateau a enfourné dans une vague et s’est arrêté net en basculant vers l’avant, safrans hors de l’eau. L’équipe a su éviter de justesse le chavirage mais l’extrémité de leur bout-dehors s’est brisée dans l’impact et les a contraint à déclarer forfait pour les deux manches suivantes. “Nous avions très bien démarré aujourd’hui et avant l’accident nous étions en tête de la manche” explique le co-skipper Rasmus Kostner. “Après l’avarie sur le bout-dehors, c’était fini. On a pu finir la course et revenir plus tard après avoir réparé, mais nous avions perdu le rythme”. L’équipe danoise est en effet revenu dans la septième course, mais a ensuite souffert de problèmes de grand-voile qui les a empêché de disputer la huitième et dernière manche de la journée, les reléguant en bas du classement.

Les Danois ne sont pas les seuls à avoir été victimes de la météo aujourd’hui. GAC Pindar, dont l’équipage n’avait pas régaté ensemble depuis Porto, en raison de leur participation à la Red Bull Youth America’s Cup, a perdu son safran babord alors qu’il s’apprêtait à prendre le départ de la septième manche. Les jeunes Néo-zélandais ont eux aussi été contraints à l’abandon pour le reste de la journée.

Les Suisses d’Ailnghi et de Realteam ont pris de bons départs cet après-midi, et les ont concrétisé par deux victoires chacun. Mais bien que Morgan Larson et son équipe sur Alinghi soient parvenus à tenir tête à The Wave Muscat pour finir la journée à la deuxième place du classement, Jérôme Clerc lui, semble avoir eu plus de mal à tenir le rythme jusqu’au bout, ce qui ne l’empêche pas de pointer au troisième rang du classement provisoire à la veille des régates en stade.

Pour son retour sur le circuit à la barre de the first club ALL4ONE, Jean-Christophe Mourniac prouve qu’il n’a rien perdu de son talent en Extreme 40 et s’invite plusieurs fois dans le top 3 aujourd’hui. “Nous sommes très contents de nos résultats. Dans des conditions comme celles-ci, il est difficile de bien communiquer à bord. Mais nous sommes vraiment satisfaits du déroulement de cette première journée. La flotte a un excellent niveau cette année. Demain nous essaierons de naviguer aussi bien et de progresser sur l’ensemble du week-end”.

L’autre nouvelle équipe des Series, ChinaSpirit, a également impressionné ses adversaires. Pour leur deuxième épreuve de la saison, après un baptême du feu à Cardiff il a six semaines, Phil Robertson et ses hommes trouvent leur place dans la première moitié de la flotte et terminent la journée au quatrième rang du classement. “Nous avons bien navigué aujourd’hui. Nous sommes très satisfaits de notre vitesse sur le plan d’eau et les gars ont fait du bon boulot pour garder le bateau en un seul morceau dans de telles conditions. On a pris beaucoup de plaisir!”

Demain (vendredi 4 octobre), la flotte des Extreme 40 passera en mode Stade Nautique et régatera à quelques mètres seulement de la Promenade des Anglais pour la suite de l’Act 7 de Nice, presented by Land Rover. Les équipages se préparent pour une nouvelle journée musclée avec plus de 25 noeuds prévus. Ne ratez pas l’événement en direct, à partir de 16h00 heure locale www.extremesailingseries.com.

Classement Général Provisoire de l’Act 7 des Extreme Sailing Series 2013, Nice, presented by Land Rover à l’issue des huit manches de la première journée (3.10.13)
Position / Team / Points
1er

  1. The Wave, Muscat (OMA) Leigh McMillan, Ed Smyth, Pete Greenhalgh, Musab Al Hadi, Hashim Al Rashdi 71 points.
  2. Alinghi (SUI) Morgan Larson, Anna Tunnicliffe, Pierre Yves Jorand, Nils Frei, Yves Detrey 61 points.
  3. Realteam (SUI) Jérôme Clerc, Pierre Pennec, Arnaud Psarofaghis, Bryan Mettraux, Thierry Wassem 58 points.
  4. ChinaSpirit (CHN) Phil Robertson, Garth Ellingham, Llang Wu, Louis Viat, Nick Catley 54 points.
  5. Red Bull Sailing Team (AUT) Roman Hagara, Hans Peter Steinacher, Matthew Adams, Simon Cooke, Kinley Fowler 54 points.
  6. the first club by ALL4ONE (FRA) Jean-Christophe Mourniac, Romain Petit, Stéphane Christidis, Arnaud Jarlegan, Julien Cressant 45 points.
  7. SAP Extreme Sailing Team (DEN) Jes Gram-Hansen, Rasmus Køstner, Pete Cumming, Mikkel Røssberg, Nicolai Sehested 31 points.
  8. GAC Pindar (NZL) Will Tiller, Matt Steven, Harry Thurston, Brad Farrand, Shaun Mason 26 points.

Source

Extreme Sailing Series™

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Extreme Sailing Series