Gildas Mahé prend le large

© Alexis Courcoux

Ce mardi 24 septembre à 13 heures 27 minutes et 36 secondes, Gildas Mahé a franchi la ligne d’arrivée de la première étape de la Generali Solo 2013 entre Cavalaire-sur-Mer et Barcelone (Espagne) en grand vainqueur. Le skipper de Ports d’Azur – Interface Concept a mis 2 jours, 27 minutes et 36 secondes pour parcourir les 225 milles d’une course de petit temps qui a connu de nombreux changements de leader. Corentin Horeau (Bretagne-Crédit Mutuel Espoir) et Thierry Chabagny (Gedimat) complètent le podium.

Quel retour sur le circuit Figaro Bénéteau ! Après deux ans de pause, le Finistérien s’offre la première grande étape de la Generali Solo 2013. Avec un petit budget, sur un bateau prêté par le président de la classe, Didier Bouillard, Gildas fait un retour gagnant, en toute humilité. Ce marin d’expérience semblait déjà serein et confiant au départ de Cavalaire-sur-Mer : « Sur des régates de petit temps, il ne faut jamais s’affoler et savoir se montrer patient, faire sa route, ne pas penser aux petits camarades ». Il avait raison…

En tête de course à 6 heures ce matin

Ce fut une véritable guerre des nerfs sur la scène méditerranéenne. Une course de 225 milles à faible allure (5,07 nœuds de moyenne pour le vainqueur donc le plus rapide, Gildas Mahé)… nécessitant des qualités de concentration optimales. Cette étape de coefficient 4 entre Cavalaire-sur-Mer et Barcelone aura donc été marquée par un vent très léger (10 nœuds maximum) et longtemps absent. Les 17 solitaires n’ont pas eu d’autre choix que de traverser cette fameuse dorsale anticyclonique pour rejoindre Barcelone. Et on le sait, la pétole redistribue les cartes en permanence. Les deux skippers Macif, Fabien Delahaye et Paul Meilhat ont longtemps été aux avant-postes, Anthony Marchand (Bretagne – Crédit Mutuel Performance) a connu son heure de gloire, Adrien Hardy (Agir Recouvrement) en tête à la sortie des îles d’Or a repris les commandes quelques milles avant Barcelone, et Gildas Mahé (Ports d’Azur – Interface Concept) s’est offert la tête de la course ce matin à 6 heures… pour ne plus la lâcher jusqu’à la ligne d’arrivée.
Entre placements, réglages fins, coups tactiques, doutes, parfois stress, les marins sont arrivés en Espagne fourbus mais heureux. Avec des images de baleines, de dauphins et de tortues plein les yeux.

Premier au classement général provisoire

Cette étape de coefficient 4 (les régates en baie comptent pour 1) a quelque peu bouleversé la hiérarchie du classement général. Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) rétrograde à la deuxième place, à dix points de Gildas Mahé. Adrien Hardy (Agir Recouvrement) et Xavier Macaire (Skipper Hérault) avec leur 4e et 5e place sur l’étape, sont à égalité de points mais respectivement 3e et 4e au provisoire. Les dés sont loin d’être jetés !

Ils ont dit :

Gildas Mahé (Ports d’Azur- Interface Concept), premier de l’étape

« Jusqu’à ce matin, c’était indécis parce que quand je suis reparti avec la risée et que j’étais à 6 nœuds quand les autres était à 0,5 nœuds, je me suis dis que c’était bien, et une demie heure après je me suis retrouvé arrêté. Finalement, c’est reparti dans l’ouest, et je suis parti avec. Il fallait être fort dans les phases de pétole pour attraper le vent qui arrivait derrière et bien se placer. Ce n’est pas évident parce qu’on ne sait pas toujours où le vent va rentrer. Les deux phases, avant la frontière espagnole et cette nuit, j’étais bien placé en sortie, c’est ce qui m’a permis de remonter et de prendre les commandes de la course.
Il y avait de bonnes périodes où on pouvait se reposer. Il fallait avoir les neurones frais pour prendre les bonnes décisions. Globalement, ça va, j’ai pas mal dormi. Dans ce genre de vent, ça distribue tout le temps, on ne peut jamais se reposer sur ses lauriers, il faut toujours regarder ce qu’il se passe à droite, devant, sur le côté. C’est un retour gagnant, c’est parfait pour une première ! »

Corentin Horeau (Bretagne – Crédit Mutuel Espoir), deuxième de l’étape

« Je suis content, je suis bien revenu le deuxième jour. Mais à un moment, j’étais avec Gildas, Anthony et Paul et j’ai pris un sac plastique dans la quille, je devenais fou, je ne comprenais pas ce qu’il se passait, je l’ai découvert avant la nuit, et puis je suis reparti. J’ai fait un coup au dernier cap, j’ai vu Gildas Mahé au petit matin, et je me suis dit que j’avais bien fait. J’étais sûr que ça allait passer, dans ma tête forcément le vent allait revenir à gauche, c’est ce qui s’est passé. En Med’ il faut avoir une sacrée part de réussite aussi. Je suis content pour Gildas, il a bien navigué. Et de finir deuxième, pour moi, c’est encourageant. Surtout qu’en Méditerranée, c’est toujours très aléatoire. »

Thierry Chabagny (Gedimat), troisième de l’étape

« Hier soir, je voyais les bateaux bien étalés, notamment les Macif qui étaient loin de moi. Et, en arrivant devant les côtes espagnoles, ça a redistribué, parce qu’on est tombé dans une grosse bulle. J’ai insisté au large, j’ai touché du vent. Je cavalais avec ce vent tandis que le reste de la flotte n’était pas alimenté, donc j’en ai profité. C’est un classique de la course au large dans le petit temps, quand on est derrière il faut se battre, et devant, on sait que rien n’est gagné. Il y a toujours des choses à faire jusqu’au dernier moment. C’est sûr que deux podiums en deux manches c’est bien, mais tout reste à faire encore. Physiquement, le petit temps ce n’est pas fatiguant mais mentalement c’est très crispant. »

Classement général provisoire (avant jury) :

  1. Gildas Mahe, “Ports D’ Azur- Interface Concept” – 36 points (Détail courses : 8,10,9,5,1,)
  2. Fabien Delahaye, “Skipper Macif 2012” – 46 points (Détail courses : 3,4,4,7,7,)
  3. Adrien Hardy, “Agir Recouvrement” – 49 points (Détail courses : 5,17,7,4,4,)
  4. Xavier Macaire, “Skipper Hérault” – 49 points (Détail courses : 1,14,12,2,5,)
  5. Corentin Horeau, “Bretagne – Crédit Mutuel Espoir” – 52 points (Détail courses : 13,16,2,13,2,)
  6. Paul Meilhat, “Skipper Macif 2011” – 53 points (Détail courses : 2,9,10,8,6,)
  7. Thierry Chabagny, “Gedimat” – 55 points (Détail courses : DSQj,13,11,1,3,)
  8. Frédéric Duthil, “Sepalumic”, – 68 points (Détail courses : 6,12,5,9,9,)
  9. Anthony Marchand, “Bretagne – Crédit Mutuel Performance” – 74 points (Détail courses : 16,1,14,11,8,)
  10. Gildas Morvan, “Cercle Vert” – 74 points (Détail courses : 15,8,1,6,11,)

Source

Rivacom

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Generali Solo