Prêts pour le départ mercredi !

© Seb Huruguen

La conférence de presse officielle de la compétition ASP 6-étoiles a eu lieu aujourd’hui (lundi), en présence de quelques-unes des meilleures surfeuses de la planète. Elles ont témoigné de leur impatience à l’idée de lancer la compéti-tion. Et puisque les conditions s’annoncent excellentes en début de période d’attente avec des vagues d’environ 1m à 1m50, les organisateurs confirment le lancement de la compétition dès la première journée. Le premier call sera tenu à 7h mercredi matin 21 août, pour les surfeuses du 6-étoiles et du Pro Junior.

“J’adore la France et j’ai vraiment hâte de passer ces deux prochains mois en Europe” a déclaré Courtney Conlogue, actuelle numéro 3 du classement mon-dial et membre du Swatch Proteam. “Vivement le début de la compétition, c’est un excellent moyen de commencer l’étape européenne avec un tel évé-nement. L’opportunité est parfaite pour s’échauffer avant les dernières épreuves du circuit international féminin, il y a toujours beaucoup de niveau ici au SWATCH GIRLS PRO FRANCE et il faut absolument produire son meilleur surf.”

La surfeuse du Swatch Proteam Coco Ho a elle aussi exprimé son affection pour l’événement, et nous a confié quelques secrets sur son approche particulière de la compétition. “Swatch met tout en oeuvre pour que nous profitions des meilleures conditions. C’est ce qui rend cet événement aussi spécial, car la priorité est vraiment donnée aux vagues et à la performance. Je viens tout juste d’arriver d’Hawaï et je suis plutôt sereine. Bien sûr je suis une vraie compétitrice et j’ai envie d’accomplir une performance, mais j’ai également conscience que j’obtiens mes meilleurs résultats quand je suis détendue et que je m’amuse vraiment dans l’eau.”

La locale de l’étape, également membre de l’ASP Women’s World Tour et surfeuse du Swatch Proteam Pauline Ado, arrive en France après deux excellents résultats aux États-Unis. “J’ai eu deux bons résultats et je me sens plutôt bien et en confiance,” a déclaré Ado. “Après, c’est vrai qu’à chaque nouvelle compétition on recommence toutes à zéro, au premier tour et il y a de la concurrence donc il faut rester concentrée ! Ici j’ai mes proches, mes amis qui sont là et c’est toujours un plus, même si forcément il y aussi une petite pression supplémentaire puisque j’ai envie de bien faire à la maison. Je me suis entraînée régulièrement à la plage du Penon la semaine dernière et je pense qu’on va avoir de belles vagues.”

Source

Agence Stephanie Protet

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 19 août 2013

Matossé sous: H2O, Surf

Vues: 2177

Tags: , , , ,

Sous le vent