La Haute-Normandie remporte la Coupe de France en Course par Equipe Minimes !

© PJuhel/ENVSN

La Coupe de France en Course par Equipe Minimes s’est achevée aujourd’hui à l’ENVSN. Les conditions étaient encore au rendez-vous avec 10 nœuds de vent et du soleil.

Après les qualifications d’hier soir, le Comité de Course avait pu mettre en place les poules Or, Argent et Bronze et les coureurs ont effectué de beaux matchs parfois très disputés dans la journée.
Chaque poule a couru quatre flights soit 8 matchs et en fin de journée, la poule Or a disputé les demi-finales puis la finale qui ont permis de déterminer le vainqueur de la Coupe de France.
Et les grands gagnants sont Ulysse Migraine et Kenza Coutard de la ligue Haute-Normandie !

  • © PJuhel/ENVSN
  • © PJuhel/ENVSN
  • © PJuhel/ENVSN
  • © PJuhel/ENVSN
  • © PJuhel/ENVSN
  • © PJuhel/ENVSN
  • © PJuhel/ENVSN
  • © PJuhel/ENVSN
  • © PJuhel/ENVSN

A égalité de points à l’issue de la finale avec l’équipe d’Antibes, Ulysse et Kenza ont ensuite gagné la « belle ». Pierre Le Bihan et Victor Mas d’Antibes sont donc 2ème et la 3ème place revient à Lou-Anne Morin et Arnaud Postiferri de la ligue Provence Alpes – Côte d’azur.

La Coupe de France en Course par Equipe a été un réel succès cette année et a permis aux jeunes coureurs d’aborder la régate d’une manière différente de ce qu’ils connaissent d’habitude, plus ludique et plus conviviale. Rendez-vous l’année prochaine !

Ils ont dit

Ulysse Migraine (SRH) et Kenza Coutard (CVSAE)
« Ça s’est très bien passé pour nous, on a gagné 4 matchs sur 5 en qualifications puis 2 matchs sur 3 en finale. On était les plus forts de la poule Or ! On a composé une équipe tous les deux car on se connaît depuis longtemps, on était en benjamins ensemble et on continue l’Optimist en Minimes. En course par équipe, on travaille beaucoup sur les règles et sur la vitesse. Ça nous fait vraiment progresser pour la course en flotte. Ça fait 3 ans qu’on fait de la course par équipe et notre objectif, c’est le Mondial l’année prochaine. »

Lou-Anne Morin (YC des Sablettes) et Arnaud Postiferri (YC Monaco)
« On a fait la Coupe de France pour gagner et on a perdu seulement un match en qualifications de la poule Or puis on a gagné la petite finale. On monte sur la 3ème marche du podium. C’est plus sympa de régater à deux, on établit une stratégie et on se parle plus. C’est plus marrant que la course en flotte. »

Paul Cousin (SRCO) et Paul Brandel (SRH)
« On a fait le Minimes en Optimist N1 cette semaine et avec notre ligue Haute-Normandie, nous sommes cinq équipes à être restées pour la course par équipe. Hier, on s’est un peu raté sur la première journée donc on est en poule Argent alors qu’on aurait pu être en Or. On est un peu déçus mais on est restés motivés et on a fini en tête de notre poule !»

Valentine Cour (SRH), Anna Le Goff (SRH) et Alice Cousin (SRCO)
« On découvre la course par équipe sur cette Coupe de France car c’est un format qu’on n’a pas l’habitude de pratiquer. On communique plus qu’en course en flotte, on est deux à prendre des décisions. Nous, on a une équipe de trois alors on tourne sur les bateaux et on peut se reposer entre les matchs ! »

Baptiste Gallot, entraîneur à la SNPH, ligue Haute-Normandie
« J’ai eu l’occasion de participer à ma première compétition nationale en tant qu’entraîneur sur le Championnat de France Minimes. Avec Benjamin Thomas, nous sommes sur la Coupe de France avec cinq équipes de Haute-Normandie. Benjamin les entraîne en Optimist et ils ont aussi eu une préparation particulière pour la course par équipe. Leur objectif ? Faire le mieux possible ! »

Laurent Gaillot, Principal Race Officer
« Pour cette 2ème édition de la Coupe de France, nous avons eu 24 équipes qui sont venues de toute la France. Le niveau est bien monté par rapport à l’année dernière avec de très bons coureurs dont la majorité sortait du Championnat de France et certains qui avaient déjà fait des stages nationaux en course par équipe. Nous avons assisté à des matchs intéressants et parfois très serrés.
Sur ce format de course, les jeunes apprennent beaucoup, notamment sur les manœuvres et également en termes de règles de course. Ils apprennent à les utiliser à leur avantage. C’est clairement un bonus de faire de la course par équipe pour progresser en course en flotte. »

Source

FFVoile

Liens

Informations diverses

Sous le vent