Francis Joyon largue les amarres

© DR

Le navigateur Francis Joyon devrait s’élancer demain mardi 11 juin aux premières heures du jour à l’assaut du record de la traversée de l’Atlantique en solitaire et en multicoque, à bord de son maxi trimaran IDEC. Il devrait franchir la ligne de départ historique de ce mythique record matérialisée par le phare d’Ambrose devant New-York City entre 2 heures et 8 heures françaises. Il devra ensuite batailler seul face à l’Atlantique et jusqu’au Cap Lizard à la pointe occidentale de la Cornouaille anglaise durant moins de 5 jours, 19 heures, 30 minutes et 40 secondes pour inscrire son nom sur les tablettes du World Speed Sailing Record Council et effacer celui de l’actuel détenteur, Thomas Coville. Francis Joyon réaliserait alors un double exploit, celui de reprendre un titre qui lui appartenait jusqu’en 2008, et surtout de devenir le seul homme à détenir les quatre records du monde les plus significatifs à la voile et en solitaire, Tour du Monde, record de la plus grande vitesse sur 24 heures, Route de la Découverte et le record l’Atlantique nord.

Une fenêtre… correcte !

“La fenêtre météo visée cette nuit est… correcte!” L’expression est de Jean-Yves Bernot, le Maître ès navigation au grand large, qui assiste depuis toujours Francis Joyon dans ses plus grands challenges à la voile. En clair et en décodé, les conditions s’annoncent propices, certes pas idéales, mais présentant suffisamment d’arguments favorables pour déclencher une tentative. Les deux hommes surveillaient depuis la France le développement sur le continent nord américain d’une dépression à la force et la trajectoire conformes aux exigences d’un record devenu au fil des tentatives de plus en plus difficile à battre. Francis Joyon a le week-end dernier accumulé suffisamment de certitudes et de conviction pour monter dès hier dans un avion à destination de New-York, et retrouver son grand trimaran IDEC amarré dans la marina de Gateway à Brooklyn, New-York.

Un départ possible entre 2 et 8 heures du matin

Carénage des coques, derniers avitaillements, réalisés comme à l’accoutumé seul et par ses soins, et Joyon affinera ce soir téléphoniquement les derniers développements météo avec Jean-Yves Bernot, avant d’entreprendre en soirée le périlleux déplacement vers la ligne de départ et l’ancien emplacement du légendaire phare d’Ambrose à l’entrée de la baie de New-York, phare démonté en 2008 suite à de nombreuses collisions, et désormais remplacé par des bouées lumineuses. Un départ officiellement enregistré entre 2 et 8 heures du matin heure française lui permettrait de bénéficier de la lumière de la fin de journée américaine pour parcourir les délicats milles de convoyage sur le grand fleuve New-Yorkais. La dépression en circulation sur le Labrador devr ait alors l’emporter dans ses vents soutenus d’une trentaine de noeuds, bien orientés à l’est sud est, sur une mer facilement négociable, durant au moins les deux premiers tiers du parcours. Comme c’est souvent le cas dans cette tentative de record, c’est la phase finale d’approche sur les îles Britanniques qui recèle le plus gros lot d’incertitudes. Le vent devrait y forcir cette fin de semaine et compliquer la tâche du marin solitaire. Mais la circulation de cette dépression sur une route suffisamment nord devrait en revanche permettre à IDEC de glisser au plus près de la route directe, et d’optimiser ainsi sa trajectoire vers l’entrée de la Manche en accumulant les milles “efficaces” vers Lizard.

New York – cap Lizard, 2 880 milles nautiques théoriques, soit 5 334 km.

Les records de l’Atlantique Nord en Solitaire

  • 1987 : Bruno Peyron, catamaran Explorer, en 11 jours,11 heures 46 minutes et 36 secondes
  • 1990 : Florence Arthaud, trimaran Pierre 1er, en 9 jours, 21heures et 42 minutes
  • 1992 : Bruno Peyron, catamaran Explorer, en 9 jours, 19 heures et 22 minutes
  • 1994 : Laurent Bourgnon, trimaran Primagaz, en 7 jours, 2 heures, 34 minutes et 42 secondes
  • 2005 : Francis Joyon, trimaran IDEC 1, en 6 jours, 4 heures, 01 minute et 37 secondes
  • 2008 : Thomas Coville, trimaran Sodebo, en 5 jours, 19 heures, 30 minutes et 40 secondes

Les trois grands records en solitaire déjà détenus par Francis Joyon à bord d’IDEC

  • 2008 : Tour du monde en solitaire en 57 jours, 13 heures 34 minutes et 06 secondes
  • 2012 : Record de distance parcourue en 24 h : 666 milles soit 27,75 noeuds de moyenne
  • 2013: Route de la Découverte Cadix-San Salvador : 8 jours 16 h 07 minutes et 05 secondes.

Source

Mer & Média

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 10 juin 2013

Matossé sous: Atlantique Nord, Records

Vues: 1767

Tags: , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Records