Les Russes remportent le prologue de Dunkerque

© Jean-Marie Liot / ASO

Nous y sommes ! Les voiles sont à poste, les concurrents équipés ; les gestes se font précis et les dialogues plus techniques. Aujourd’hui, la compétition entrait dans le vif du sujet, les quinze M34 participaient au prologue de l’édition 2012. Officiellement, cette introduction compte coefficient 0, c’est-à-dire que le résultat n’influera pas sur le classement sportif du Tour de France à la Voile. Cette course d’échauffement en baie était donc l’occasion pour la presse et les partenaires d’embarquer à bord des bateaux, afin de vivre, de l’intérieur, l’expérience d’une régate en M34 avec les ténors du circuit. Côté compétiteurs, le prologue permet une montée en puissance progressive. Chacun a commencé à « tirer sur le bateau » avant les premiers parcours techniques qui auront lieu demain.

Vent oscillant et mer calme

Le départ a été donné devant la sortie du port de Dunkerque dans un vent très oscillant de Sud Sud Ouest à Sud Ouest pour une quinzaine de nœuds, avec des rafales à plus de vingt nœuds et dans une mer plutôt rangée.
Au départ, les Néerlandais de TU DELFT se trouvent au-dessus de la ligne et se voient pénalisés, alors que les Russes de FASCINATING SEAS INTERNATIONAL prennent rapidement la tête de la flotte pour ne plus la quitter jusqu’à l’arrivée. Au premier passage de la marque au vent, les Suisses de BIENNE VOILE font une petite erreur de manœuvre et accrochent la bouée. Ils sont contraints d’abandonner ce prologue tout comme trois autres concurrents ILE DE FRANCE, BRED / LA NORMANDIE et BRETAGNE CREDIT MUTUEL ELITE.

Du portant à grande vitesse

Dès la bouée numéro deux enroulée, les 15 bateaux envoient le spi et glissent à vive allure au largue afin de rejoindre le bas du parcours en plusieurs bords. Poids à l’arrière et concentration maximum, les étraves sortent de l’eau et projettent de belles gerbes. FASCINATING SEAS INTERNATIONAL qui participe pour la première fois au Tour de France à la Voile enroule la bouée sous le vent en tête et repart sur le dernier bord de près, talonné par COURRIER DUNKERQUE 3.

Suspens final

Les Russes semblent solides leader, mais BAE SYSTEMS tentent tout de même de venir leur ravir la vedette. La vitesse des Omanais est impressionnante et bien que leur cap soit un peu moins pointu, ils remontent dangereusement sur leurs adversaires. Au final, les Russes de FASCINATING SEAS INTERNATIONAL réussissent à s’imposer d’une coudée devant BAE SYSTEMS et COURRIER DUNKERQUE 3. TOULON PROVENCE MEDITERRANEE COYCH termine quatrième.

Une fois revenus à terre, les skippers et leurs équipages ont quitté le ponton pour rejoindre la grande scène du village sur le quai des Hollandais pour la cérémonie d’ouverture. Demain, les choses sérieuses commencent. Dès 10h30, le premier parcours technique de coefficient 1 sera lancé. D’autres sont programmés à suivre si la météo le permet. Et cette fois, les bateaux seront bien menés à 100% !

Classement provisoire du prologue, coefficient 0

1- FASCINATING SEAS INTERNATIONAL (RUS 023) – Léonid Klepikov
2- BAE SYSTEMS (OMA 4) – Cédric Pouligny
3- COURRIER DUNKERQUE 3 (FRA 08) – Daniel Souben
4- TOULON PROVENCE MEDITERRANEE –COYCH (FRA 07) – Fabien Henry / Tugdual Becquemie
5- REGION DE BRUXELLES – CAPITALE / BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK GEWEST (BEL 2) – Bertrand Pacé
6- NANTES SAINT NAZAIRE – E.LECLERC (FRA 6) – Corentin Douguet
7- VILLE DE GENEVE – CARREFOUR PREVENTION (SUI 19) – Jérôme Clerc / Elodie Mettraux
8- CÔTES D’ARMOR BRETAGNE (FRA 14) – Josselin Le Moine
9- ISKAREEN (GER 11) – Christiane Dittmers / Sönke Bruhns
10- MARTINIQUE – MEDIABAT (FRA 2) – Mathieu Mourès
OCS – TU DELFT (NED 1) – Pieter Van Notten
DNF – ILE DE FRANCE (FRA 1) – Vincent Aillaud
DNF – BRED / La NORMANDIE (FRA 15), skippé par Arthur Herreman / Baptiste Choquenet
DNF – BIENNE VOILE – SRS (SUI 22) – Lorenz Mueller / François Kunz
DNF – BRETAGNE – CREDIT MUTUEL ELITE (FRA 18) – Nicolas Troussel

Programme du 1er Juillet 2012

08h30 : Briefing skippers
09h00 : Départ du ponton
10h30 : Un ou plusieurs parcours techniques
17h30 : Arrivée au ponton

Une oreille sur les pontons

Pieter Van Notten, skipper de TU Delft :
“Nous sommes contents de ce prologue qui remplit nos objectifs. A savoir tester notre nouveau jeu de voiles et comparer notre vitesse à celle des autres concurrents. Nos réflexes sont encore un peu rouillés mais nous serons prêts demain !”

Fabien Henry, skipper de TPM Coych :
” Notre objectif sur ce prologue était de ne rien casser. Objectif rempli ! Cela nous a rassuré car les nouvelles voiles fonctionnent bien, nous avons les armes pour attaquer demain. Le Tour c’est long, l’essentiel sera d’être régulier.”

Leonid Klepikov, skipper de Fascinating Seas International :
“Nous sommes contents d’avoir remporté ce prologue. Les conditions étaient très belles pour naviguer aujourd’hui. Cela a été difficile de maintenir la première place face à la pression des autres concurrents.Cela ne nous met pas trop en confiance pour la suite car le niveau est très relevé.”

Source

ASO

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Tour de France à la Voile