Laser et plaisir à tous les étages

© Jesus Renedo

Le Laser ne connait pas de trêve estivale. Cet été, les régatiers de tous niveaux et les pratiquants occasionnels ont même l’embarras du choix. Sur le plan international, Hourtin accueille les championnats d’Europe Standard, Radial femmes et hommes du 30 juin au 7 juillet. Dans le même temps ont lieu jusqu’au 17 juillet à Brisbane (Australie) les mondiaux de Radial jeunes, puis hommes, avant que ne débutent les Jeux Olympiques le 29 juillet à Weymouth (Standard et Radial femmes). Sur un plan plus local, il est aisé de trouver des clubs organisant quelques régates « saucissons » en fin de semaine. Le seul problème provient parfois du stockage du laser. C’est pourquoi l’Association France Laser envisage de créer une carte de France des destinations permettant sa pratique. Mais en attendant, les laseristes ne souhaitant pas partir en vacances avec leur bateau sur le toit peuvent se renseigner auprès des trois importateurs du dériveur. Marçon Yachting pour la Méditerranée, Direct Sailing Brest pour l’Atlantique et Nenuphar pour l’Ile de France et la Manche proposent durant la saison estivale des locations ainsi que des occasions. Il est ainsi possible de disposer d’un bateau sur son lieu de vacances. Et comme on peut également s’initier au Laser dans certains clubs de vacances et dans 33 points plages de la Fédération Française de Voile (voir site www.pointplage.fr), il n’y a donc aucune raison de ne pas naviguer en Laser cet été.

Les mots de la présidente de l’AFL Christelle Marsault
« En Laser, il est difficile de parler de trêve estivale, tant le calendrier d’été est chargé en rendez-vous important. La saison estivale démarre à Hourtin pour les championnats d’Europe, s’enchaînent championnats du monde et Jeux olympiques, pour terminer par les plus jeunes avec le championnat de France Espoir au Havre. De quoi s’occuper pour les meilleurs.
L’été peut aussi être l’occasion de partir à la découverte du littoral avec son laser. Bien que solitaire dans sa pratique compétitive, le laser permet de caboter à deux. N’oublions pas qu’il a été conçu à l’origine comme un engin de plage, et s’appelait le « weekenders ». Dans sa voile était écrit TGIF (Thank God It’s Friday). Le logo suffit à comprendre l’esprit du bateau qui anime encore la série. Malgré le sérieux de son versant compétitif aujourd’hui dû à sa double catégorie olympique, le laser a gardé, par sa simplicité, son usage ludique. »

Dates à retenir

  • 30 juin au 7 juillet: Championnat d’Europe Standard et Radial (femmes et hommes) à Hourtin
  • 27 juin au 4 juillet : Championnat du monde Radial (jeunes) à Brisbane, Australie
  • 10 juillet au 17 juillet: Championnat du monde Radial (hommes) à Brisbane, Australie
  • 29 juillet au 6 août: Jeux Olympiques à Weymouth
  • 12 au 15 août: Internationaux de France au Havre

Source

Association France Laser

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 24 juin 2012

Matossé sous: Laser, Séries Olympiques, Voile Légère

Vues: 398

Tags: , ,

Au vent

Les vidéos associées : Laser