Volvo Ocean Race
Posts

  • Abu Dhabi reprend le contrôle

    A l’avant de la flotte, le jeu est toujours aussi serré. Les concurrents jouent avec les nuages, tentant de profiter du vent sans se faire rattraper par les pluies diluviennes des grains. Abu Dhabi Ocean Racing poursuit sa

    29 avril 2015 • 2014-15, Course au Large, Volvo Ocean Race • Vues: 47

  • Equateur franchi

    La flotte a franchi l’équateur cette nuit. Voici les temps officiels : Team SCA 01:43 UTC Team Brunel 02:12 UTC Abu Dhabi Ocean Racing 02:40 UTC MAPFRE 02:55 UTC Dongfeng Race Team 02:55 UTC Team Alvimedica 04:16 UTC La flotte

    28 avril 2015 • 2014-15, Course au Large, Volvo Ocean Race • Vues: 94

  • Vers le Pot au Noir

    Depuis peu la flotte a franchi le Cap Ponta De Sta Rita, là où la côte brésilienne fait un angle droit dans l’Atlantique. Dongfeng Race Team est passé avec une avance de plus de 10 milles sur MAPFRE qui a lui-même une

    27 avril 2015 • 2014-15, Course au Large, Volvo Ocean Race • Vues: 93

  • L’eau est à 29.5 degrés, elle était à 5 degrés avant le Horn. Même les nuits sont trop chaudes et on a du mal à dormir.
    Cette étape est une des plus chaudes à l’exception des derniers milles qui peuvent être les plus froids de ce tour du monde.
    A 400 km de Newport passe le Gulf Stream. Le contraste de température entre son nord et son sud est brutal et impressionnant. En 24 heures, on va passer de la panoplie short t-shirt à polaire bonnet et gant. Et selon la météo le vent peut être glacial. Ce matin, il faisait 1 degré à Newport.
    Au-delà de ce changement de température désagréable, la veine principale du Gulf Stream qui fait un peu plus de 100 km de Large est une zone redoutable à traverser. Ce courant de 2 à 3 nœuds en cas de vent contraire lève une mer complètement désordonnée et casse bateau.

    Charles Caudrelier

    • Contraste •

  • La séparation

    La flotte progresse groupée vers le nord depuis ce matin. Seul Alvimedica fait bande à part. L’équipage turquo-américain tente sa chance 50 milles dans l’ouest de ses adversaires. Il va falloir patienter au moins 48

    25 avril 2015 • 2014-15, Course au Large, Volvo Ocean Race • Vues: 161

  • Entre grains et pépins

    La Volvo Ocean Race vit au rythme des nuages qui passent sur l’Atlantique Sud. Ils sont nombreux, imprévisibles, et chacun d’entre eux apporte sa petite touche au classement général.  La Volvo Ocean Race vit au rythme des

    24 avril 2015 • 2014-15, Course au Large, Volvo Ocean Race • Vues: 135

  • Kevin Escoffier a encore frappé !

    Le Mag Gyver de l’équipage franco-chinois a réussi à remettre en marche le déssalinisateur du bateau. La fonction manuelle est donc remisée au placard et les équipiers n’ont plus qu’à appuyer sur un bouton pour

    23 avril 2015 • 2014-15, Course au Large, Volvo Ocean Race • Vues: 138

  • Comme des boules de bowling

    Ces dernières heures, le vent a légèrement augmenté et connu une petite rotation vers la droite qui a créé un peu de changements dans les derniers classements. Ça, ce sont les faits, mais en réalité, rien n’a changé

    22 avril 2015 • 2014-15, Course au Large, Volvo Ocean Race • Vues: 97

  • Encore une fois la flotte monotype est groupée et chaque minute de relâchement se paie cher. Victime d’un mauvais nuage la première nuit nous nous battons depuis 24 h pour revenir.
    Cet après-midi nous sommes de retour dans le groupe de tête et on a enfin pu se reposer, manger et boire correctement !

    Dès la première nuit notre déssalinisateur, appareil à produire notre eau douce, à partir de l’eau de mer a lâché.

    Avec Kevin on a passé plus de 12 h à tenter de le réparer avant de trouver le problème.

    Malheureusement le problème est grave et notre réparation a peu de chances de fonctionner. Nous aurons le résultat dans 12 heures lorsque la colle aura séché. C’est un gros coup dur, le sort qui s’acharne sur nous après ce mât, cet appareil sort de révision et cède ainsi.

    Sans eau douce on ne peut pas continuer. S’arrêter pour réparer nous coutera cher en milles, les règles nous obligeant à rester au minimum 12h au port. Si nous voulons nous arrêter, il faudra faire un gros écart de route.
    A bord nous avons un appareil de secours. Il faut pomper 30 min à la main pour produire 3 litres d’eau. Une corvée à laquelle chacun s’attèle à la fin de son quart.
    C’est une galère mais cela peut nous permettre de finir la course si l’appareil résiste à une utilisation aussi importante pendant 18 jours.

    • Charles Caudrelier inquiet pour la suite •

  • D comme Déshydratation, Déssalinisateur et Dongfeng

    Pablo Diaz Munio, le directeur de la course donne son point de vue sur le problème de déssalinisateur de Dongfeng. L’eau est quelque chose de capital pour tout le monde mais c’est encore plus vrai sur un bateau comme

    21 avril 2015 • 2014-15, Course au Large, Volvo Ocean Race • Vues: 57